">
   Récits et photos de balades à moto


BMW R1250 R

 

Dernière mise à jour
01/12/2023

COTENTIN 2019

NORMANDIE


 

Le fort Vauban de Saint-Vaast-la-Hougue

 

itinéraire cotentin


GPS :
télécharger le fichier zippé au format GPX
télécharger directement le fichier GPX


ITINERAIRE (307kms)

Coutances (50)
 
 
La-Ronde-Haie D74, D2, D534, D53
Millières D431
Chemin-Perrey D431
Saint-Jores D24
Pont-l'Abbé D24
St-Sauveur-le-Vicomte D15
Bricquebec D900
Les Pieux D900, D23
Flamanville D4
Diélette D4
Vasteville D4, D64, D405, D64
Biville D37, D318
Vauville D318, D237 vers le point de vue sur la réserve naturelle de la mare de Vauville. Arrêt sur le petit parking de l'épingle avant de rejoindre Vauville.
Beaumont-la-Hague D318
Jobourg D403, D401
Auderville D401
Port Racine D45
Omonville-la-Rogue D45
Beaumont-la-Hague D45, D245
Couville D901, D22
Le Theil D56
Bretteville D320
Pointe de Barfleur D116, D10
Barfleur D10, D116
Saint-Vaast-la-Hougue D1 (Fort de Vauban)
Ravenoville D1, D14
Utah Beach D15, D421
Carentan D421, D913
Feugère D29, D57
Monthuchon D57
Coutances D971
   

 

Je vais me répéter en citant ce que je disais dans un autre récit de balade : "Le Cotentin, on n'y passe pas, on y va volontairement. C'est une région excentrée, une presqu'île, que peu de gens connaissent. Egoïstement, je dirais : "pourvu que ça dure !". 350 kms de côte jalousement préservées du béton, à l'ouest des falaises roses splendides et des villages de granite qui ressemblent à ceux de Bretagne, au centre un bocage vallonné et viroleux pour le plus grand plaisir du motard et des zones de tourbières étonnantes. Et pour ne rien gâcher, un accueil simple et chaleureux. Bref, quand je veux me ressourcer, c'est toujours au Cotentin que je pense en premier".
Pour cette balade, juste un petit groupe de trois motards, exceptionnellement tous en R1200R BMW et trois touristes en voiture. Le temps où nous ne faisions que des balades entre motards est bien loin mais dès lors qu'on s'organise, chacun y trouve son compte et ça permet de passer de bons moments avec les amis, qu'ils aient deux ou quatre roues. Je ne m'étends pas sur la liaison Yvelines - Manche qui n'est pas sans intérêt quand on s'écarte des grands axes, mais en l'occurrence j'avais choisi de couper la poire en deux en prenant un bout d'A13 pour nous téléporter rapidement vers des routes sympas. D'ailleurs, quand je pars vers le sud ou le Morvan, j'écourte la traversée de la Beauce, en ralliant Auxerre par l'A6. Ceci dit,  pour être tout à fait honnête, il m'est arrivé d'explorer volontairement la Beauce. On me dira qu'il faut être maso ! Que nenni, en cherchant bien, on peut y trouver son compte, ne serait-ce que pour le côté touristique. Voir --> cette page de mon site. Ceci dit, je n'irais pas jusqu'à dire que la Beauce est ma tasse de thé.
Mais, parlons plutôt de cette virée "cotentaise" ou... "manchotte" ! Nous avions élu domicile à Coutances, à l'hôtel de la Pocatière. Un établissement confortable et calme, un patron sympathique, des petits déjeuners copieux, et des tarifs très raisonnables. Un peu bas dans le Cotentin mais bon, nous avions la journée et le Cotentin n'est pas si étendu.
Pour Martin, c'était une première en balade de groupe. Bien calé entre votre "serviteur" et Le Hobbit, à un rythme de sénateur, ça ne pouvait que bien se passer. Nos touristes en voiture n'avaient pas exactement le même itinéraire que nous et leur mission était entre autre, de faire un ravitaillement gourmand à la "Maison du biscuit" du hameau Costard à Sortosville-en-Beaumont. C'est une des dernières biscuiteries normandes artisanales et un arrêt incontournable. Quant à nous, après une pause café sur la place du château de Bricquebec, direction le nord-ouest via le circuit de la route des caps, parfois appelé "la petite Irlande". C'est un réseau de petites départementales étroites qui circulent au bord des falaises et qui offrent des vues magnifiques sur la lande et la côte. Dans cette région, les falaises culminent à 130 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui en fait les plus hautes d'Europe. Les paysages y sont sauvages et d'une grande beauté. Tout au nord, on passe devant le plus petit port de France : Port-Racine. C'était un des endroits préférés de Jacques Prévert qui demeurait non loin de là, à Omonville-la-Petite, dans une charmante maison, aujourd'hui transformée en musée consacré à l'auteur mais hélas, fermée en mars.
On trouve quelques auberges et restaurants d'assez bonne réputation dans le secteur mais je souhaitais passer le moins de temps possible à table en raison de la longueur du roadbook de l'après-midi. Donc pas de restaurant gastronomique mais une courte pause déjeuner au restaurant de l'hôtel de la Poste à Beaumont-la-Hague, un petit établissement sans façon avec des plats simples et copieux et un service aimable et rapide. On attendrait le soir pour le "gastro" !
Après l'assiette de charcuterie, le jambon au camembert fondu et les beignets au chocolat, direction la côte "est" en contournant Cherbourg par le sud. Vous me direz que la contourner par le nord, ça pourrait être amusant mais nos motos ne sont ni amphibies ni encore volantes. Vu l'heure, à Barfleur, on se contentera une traversée à la japonaise. (Dommage parce que c'est un bien joli village et un port d'une certaine importance, spécialement pour la moule, qui contrairement à d'autres endroits n'est pas élevée mais pêchée en mer). En revanche, un peu plus au sud, nous ferons un arrêt à Saint-Vaast-la-Hougue, un autre port avec cette particularité que la ville se prolonge par une presqu'île qui abrite des remparts et une tour édifié(e)s par un disciple de l'incontournable Vauban. Une seconde tour presque identique se trouve sur l'île toute proche de Tatihou accessible à pied à marée basse. Et pour terminer cette boucle en Cotentin, direction le sud en longeant la côte Est puis route du parc régional des marais de Carentan.
Pour conclure, je tiens à souligner l'excellence de l'auberge des " Bonnes gens" dans le petit village du "Mesnilsbus" et par la même occasion celle de notre restaurant coutançais du premier soir : "L'Ardoise", qui pratique une cuisine "bistronomique" à base de produits frais et qui était situé juste derrière notre hôtel.


 


Marc et Martin


Nez de Jobourg


Port Racine


Port de Barfleur

 

Portbail et ses épaves
 

OU MANGER ?  OU DORMIR ?

Coutances Hôtel de la Pocatière - 25 boulevard Alsace-Lorraine
Tél : 02.33.45.13.77
   
Coutances Restaurant "L'Ardoise" - 1, rue du Maréchal Joffre
Tél : 02.33.47.99.51
   
Beaumont-la-Hague Restaurant de l'hôtel de la poste - 39 rue Jallot.
Tél : 02.33.04.59.34
   
Le Mesnilbus L'auberge des bonnes gens - Le bourg - 50490 (derrière l'église).
Tél : 02.33.47.23.66 ou 07.89.03.52.77