Récits et photos de balades à moto


BMW R1250 R

 

Dernière mise à jour
22/05/2024


ESSONNE

ILE-DE-FRANCE


 

 
Chapelle Saint-Blaise des Simples 


itinéraire essonne


GPS :
télécharger le fichier zippé au format GPX
télécharger directement le fichier GPX

 

Entre l'agitation de la capitale et la morne plaine de la Beauce, on aurait tort de bouder le département de l'Essonne.
Surnommé "jardin secret d'île de France" il compte pas moins de 40.000 hectares de forêts, d'un nombre incalculable de cours d'eau : la Seine et l'Essonne bien sûr mais bien d'autres aux noms charmants : la Bièvre, la Chalouette, l'Yvette, le Réveillon, la Rémarde... Et puis c'est un département fortement marqué par l'histoire. Après les heures sombres du haut moyen-âge le département devient le lieu de villégiature pour les grands de ce monde. Les rois aiment chasser en forêt de Sénart. Les nobles et la bourgeoisie aisée suivent et érigent de belles demeurent dans lesquelles de nombreux écrivains se retrouveront :  Madame de Sévigné, Racine, Boileau... et plus récemment des artistes aussi célèbres que Caillebotte, Victor Hugo, Foujita et Jean Cocteau, la grande figure de Milly-la-Forêt.
L'Essonne c'est également un territoire de routes à virages pour le motard qui veut bien se donner la peine de chasser la petite départementale. Au demeurant, l'itinéraire proposé ici devrait résoudre une partie du problème et même permettre aux parisiens d'arrondir leurs pneus sans être obligés de faire des tours de ronds-points. La balade n'est pas très longue mais on n'épuisera pas les richesses du patrimoine en une seule fois. Un conseil : la refaire un peu plus tard mais en sens inverse. On ne voir jamais la même chose.
Cinq kilomètres après le départ de Saint-Chéron, on traverse Souzy-la-Briche qui abrite un château qui avait fait couler beaucoup d'encre et inspiré des fantasmes dont la presse s'était délectée. En fait, c'est un château de la "République", comme la "Lanterne" à Versailles. A leur décès, les anciens propriétaires l'avaient légué au président Georges Pompidou. Il avait fallu attendre François Mitterrand pour qu'il soit rénové... aux frais des contribuables et occupé. Le président s'y rendait tous les week-end en toute discrétion avec sa fille cachée Mazarine Pingeot, jusqu'à ce que le journaliste Jean Edern Hallier menace de tout révéler. Après les Chirac, le château n'avait plus été occupé.
Les départementales qui conduisent à la Ferté-Allais se prêtent à une conduite dynamique. Pas de quoi faire parler les 136 chevaux du R1250R mais au moins de prendre du plaisir à son guidon. Pour moi, la Ferté-Allais, c'est le "musée Salis" des avions à hélices et le magnifique meeting de l'aviation qui se déroule tous les ans au mois de mai. Le musée abrite soixante dix avions de collection tous en parfait état de vol. Une véritable fresque de l'histoire de l'aviation ! Après ça, on reprend le guidon et on se sent pousser des ailes. Dans le jargon motard, ne dit-on pas qu'on "avionne" quand on avance à un rythme soutenu ?
Courances, avec son château, son jardin japonisant et son magnifique parc à la française est un véritable joyau de l'architecture Louis XIII, avec son escalier en fer à cheval qui rappelle évidemment celui de Fontainebleau.
Après Courances, on pénètre dans la belle forêt de Fontainebleau et on retiendra le site exceptionnel des gorges de Franchard et de l'Ermitage du même nom. Construit au XIIème siècle, il sera détruit pendant la guerre de 100 ans puis reconstruit au XVIIème. Des chanoines ayant été trucidés par des malfrats et des cérémonies occultes s'y déroulant, Louis XIV le fit détruire et on érigea un pavillon de chasse sur ses ruines.
Au coeur du parc naturel du Gâtinais, Milly-la-forêt, est une des plus belles et des plus intéressante ville du département. avec une halle médiévale magnifique, un château et surtout la maison musée de Jean Cocteau ainsi que la chapelle Saint-Blaise-des-Simples décorée par le poète. En 1959, répondant à une commande de la municipalité, Cocteau avait accepté de réaliser un décor intérieur sur le thème des simples et de la résurrection. Il avait demandé à être enterré dans la chapelle. Il y repose sous une dalle gravée à son nom avec l'épitaphe : "Je reste avec vous".
L'itinéraire se poursuit jusqu'à Etampes par une agréable route départementale qui franchit la rivière Essonne. En quittant Etampes, difficile de ne pas se faire plaisir dans la vallée de la Chalouette, sur la petite route étroite qui longe la rivière et les étangs. A Chalou-Moulineux, une légende dit que Sainte-Apolline, la gardienne de la source peut guérir tous les maladies dentaires. Les dentistes n'ont plus qu'à fermer leur officine !
Enfin, dernière étape possible : dans la vallée de la Renarde, un château médiéval situé dans le petit village fleuri de Villeconin.

 

ITINERAIRE (155 kms)

Saint-Chéron

Souzy-la-Briche D132  (réserve zoologique des Carrières de Madagascar) ; Château
Etrechy D132
Boissy-le-Cutté D145
La Ferté-Alais D449  (Musée volant Salis)
Soisy-Ecole D83
Courances D948  (Château et parc du domaine de Courances)
Arbonne-la-Forêt CV1
Ermitage de Franchard D409, D301  (L'Ermitage et les Gorges)
Croix de Souvray D301
Ury N152
Le Vaudoué D63
Milly-la-Forêt D16  (Chapelle Saint-Blaise Cocteau ; maison Jean Cocteau)
Courdimanche D105
Bouville D153
Etampes D837  (Notre-Dame ; tour de Guinette ; maison des Pilliers ; Donjon)
Chalo-Saint-Mars D21
Chalou-Moulineux D160
Chalo-Saint-Mars D160
Boutervilliers D42
Villeconin D82  (Château)
Souzy-la-Briche D82
Saint-Chéron D132
   

 


Gorges Franchard
 


Ermitage Franchard
 


 Chapelle Saint-Blaise des Simples 


Château de Villeconin


 

 Musée volant Salis

 

OU MANGER ?  OU DORMIR ?

Milly-la-Forêt
Brasserie des O'Pignons - 55, place du marché